À Claude II Belin, le 1er juillet 1641
Note [1]

François Garasse (Angoulême 1585-Poitiers 1631) entra dans la Compagnie de Jésus en 1600 et y prononça ses vœux en 1618. Il se livra d’abord à la prédication, mais ses excentricités provoquèrent le scandale et les bons pères lui interdirent la chaire ; alors il prit la plume pour produire un grand nombre d’ouvrages polémiques où il anathémisait une infinité de personnages de son temps, qu’il accusait d’être athées et ennemis de son Ordre (v. note [37] du Borboniana 1 manuscrit pour quelques éloquents échantillons).

Guy Patin citait ici deux de ses livres :

  • la Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps ou prétendus tels, contenant plusieurs maximes pernicieuses à la religion, à l’État et aux bonnes mœurs, combattue et renversée par le P. François Garassus, de la Compagnie de Jésus (Paris, Sébastien Chappelet, 1624, in‑4o), contre le libertinage (v. note [9], lettre 60) ;

  • la Somme théologique des vérités capitales de la religion chrétienne (Paris, S. Chappelet, 1625, in‑fo) qui avait été censurée par la Sorbonne comme renfermant des falsifications de certains passages de l’Écriture.

Bayle :

« Celui qui écrivit le plus fortement contre ce jésuite fut l’abbé de Saint-Cyran. On veut qu’à cause de cela le P. Garasse ait été l’Hélène de {a} la guerre des jésuites et des jansénistes. La dernière action de sa vie fut très belle : il demanda instamment à ses supérieurs la permission de servir les pestiférés pendant une affreuse contagion {b} qui faisait mille ravages dans Poitiers ; il l’obtint, et ayant gagné la peste dans cette fonction de charité, il mourut à l’hôpital au milieu des pestiférés. »


  1. C’est-à-dire celui qui déclencha.

  2. V. note [6], lettre 7.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 1er juillet 1641. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0058&cln=1

(Consulté le 15.08.2022)

Licence Creative Commons