À Charles Spon, le 9 avril 1655, note 1.
Note [1]

Dans sa lettre du 26 mars précédent (paragraphe daté du 23) Guy Patin avait écrit à Charles Spon que Jean Merlet faisait « imprimer ici quelque chose contre l’antimoine, que les médecins de Normandie lui ont envoyé après avoir lu son livre » (Remarques sur le livre de l’antimoine de Me Eusèbe Renaudot…, Paris, 1654, v. note [3], lettre 346) : v. note [54], lettre 420, pour le Parænesis ad medicos antimoniales… [Conseil aux médecins antimoniaux…], paru en 1655, mais je n’ai pas identifié le médecin de Bayeux qui aurait contribué à ce libelle de Merlet.

Imprimer cette note
Citer cette note

x

Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 avril 1655, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0398&cln=1

(Consulté le 31/05/2023)

Licence Creative Commons