À Claude II Belin, le 19 mai 1657
Note [1]

Guy Patin a mal construit sa phrase. Il évoquait, avec une erreur d’un an sur la date (27 février 1625), la thèse cardinale de Guillaume Dupré, présidée par Jean iii Des Gorris contre ceux qui accusaient les médecins de Paris de recourir trop souvent à la saignée (v. note [2], lettre 121).

V. note [11], lettre 453, pour les Opuscula iv de Jean Des Gorris parus en 1660 qui contiennent ses deux thèses cardinales sur la méthode thérapeutique des médecins de Paris.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 19 mai 1657. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0481&cln=1

(Consulté le 30.09.2020)

Licence Creative Commons