À Charles Spon, le 16 avril 1645
Note [2]

Thèse cardinale de Guillaume Dupré, natif de Coutances en Normandie, disputée le 27 février 1625 sous la présidence de Jean iii Des Gorris : An medicorum Parisiensium frequentes phlebotomiæ, jure vel injuria accusantur ? [Les fréquentes saignées des médecins de Paris sont-elles justement ou injustement mises en accusation ?] (concluant à l’injustice de l’accusation). V. note [11], lettre 453, pour la réimpression de cette thèse en 1660 par Des Gorris, son auteur.

Dupré fut reçu docteur régent en janvier 1627. Le catalogue de Baron le dit Principis Condæi Med. [médecin du prince de Condé], mais il s’agit probablement d’une confusion avec son homonyme Charles Dupré, natif de Paris (v. note [26], lettre 223).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 avril 1645. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0121&cln=2

(Consulté le 19.10.2019)

Licence Creative Commons