À Johann Georg Volckamer, les 22 et 23 avril 1650, note 1.
Note [1]

Monnaie de compte allemande, le thaler ou reichsthaler valait 3 livres tournois, soit un écu. Son nom a donné naissance en 1785 au dollar des États-Unis. On l’appelait aussi impérial par référence au nom de la cité impériale (civitas imperialis) qui figurait sur la pièce. Ces 10 thalers étaient un reliquat des 50 écus (autant de thalers) que Guy Patin avait eu à payer à la dame Sabina Laux pour acquérir les Chrestomathies manuscrites de son père, Caspar Hofmann (v. note [2], lettre latine 16). On subodore que Patin trouvait la somme un peu salée.

V. note [3], lettre latine 230, pour les sous-unités du thaler (florin et kreuzer).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, les 22 et 23 avril 1650, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1050&cln=1

(Consulté le 23/02/2024)

Licence Creative Commons