À N. de Villedon, le 20 septembre 1658
Note [1]

Villedon n’avait pas dû être satisfait de ce que Guy Patin lui avait écrit à la fin de sa précédente lettre (v. note [5], lettre latine 102) concernant un commentaire de Louis Duret sur les Prénotions coaques d’Hippocrate (Paris, 1588, v. note [10], lettre 11). Patin y revenait en citant, au bas de la page 186 (lignes 56‑57), ce passage du livre vi des Épidémies :

Empyematum est terminus umbilicus ; ea qui concepturi sunt alvo turbantur.

[L’ombilic est l’endroit où aboutissent les empyèmes ; c’est donc là que sont tourmentés ceux qui ont une obstruction intestinale].

Avec ce commentaire de Duret (lignes 58‑59) :

Sic enim tumores qui sunt infra hypochondrium, ad umbilicum usque, maximeque hypogastrici, exoluuntur.

[Ainsi en effet, les tuméfactions {a} qui siègent sous l’hypocondre, et surtout celles de l’hypogastre, {b} s’évacuent jusqu’à l’ombilic].


  1. Collections purulents (abcès et empyèmes).

  2. V. note [4], lettre 514, pour la définition anatomique de l’hypocondre. L’hypogastre (sous l’estomac) est la partie inférieure de l’abdomen, au-dessous de l’épigastre (situé au milieu des deux hypocondres) et au-dessus du pelvis (petit bassin). Il contient principalement l’intestin grêle et le côlon (gros intestin).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À N. de Villedon, le 20 septembre 1658. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1141&cln=1

(Consulté le 14.05.2021)

Licence Creative Commons