À N. de Villedon, le 20 juillet 1658, note 5.
Note [5]

Le 2e paragraphe de la page 186 des Hippocratis magni Coacæ Prænotiones [Prénotions coaques du grand Hippocrate] (Paris, 1588, v. note [10], lettre 11) correspond à la fin du chapitre xi du livre ii, De Hypochondriis [Des Hypocondres] ; on y lit le commentaire de Louis Duret sur ce passage d’Hippocrate :

Duritas alvi cum dolore coniuncta, et febre horrifera, et cibi fastidio, si alvo parcè ducta non expurgetur ; in suppuratum vertetur.

[La dureté des excréments avec douleur associée, fièvre effrayante et dégoût des aliments, évoluera vers la suppuration si elle n’est pas soulagée par la purgation].

Guy Patin est revenu sur la question dans sa lettre à Villedon datée du 20 septembre 1658 (v. sa note [1]).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À N. de Villedon, le 20 juillet 1658, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1135&cln=5

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons