À Christiaen Utenbogard, le 14 mars 1662
Note [1]

« devoir un coq à Esculape » : v. notes [12], lettre 698, pour le sacrifice à Esculape en remerciement d’une guérison, et [2], lettre d’Adolf Vorst, datée du 4 novembre 1661, pour la possible typhoïde qui avait rudement affecté Guy Patin en octobre 1661 (v. note [1], lettre 717) et dont il endurait encore les séquelles.

Notre édition ne contient que deux des trois lettres que Patin disait ici avoir envoyées à Christiaen Utenbogard : écrites en français, elles sont datées des 19 janvier et 8 février 1662.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 14 mars 1662. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1216&cln=1

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons