Fiche biographique
Vorst, Adolf et Eberhard

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Guy Patin a correspondu avec deux Hollandais dénommés Vorst (Vorstius), père et fils.

  • Adolf (Delft 1597- Leyde 8 octobre 1663), [1] le père, était lui-même fils d’Ælius Everardus Vorst, professeur de médecine à Leyde (v. note [12], lettre du 4 septembre 1661). [2] Après avoir voyagé en Europe, Adolf avait reçu le grade de docteur en médecine à Padoue en 1622. Revenu en Hollande, il devint médecin du prince Maurice d’Orange et professeur de médecine puis de botanique à Leyde, université dont il fut nommé recteur en 1660.

    Johannes Antonides Vander Linden a prononcé l’Oratio funebris [Oraison funèbre] de Vorst (Leyde, 1664, v. note [5], lettre latine 263), qui contient d’abondants détails sur sa vie et sur les circonstances de sa mort (v. note [2], lettre latine 254).

  • Eberhard[3] fils d’Adolf, avait mené des études à Paris où il avait fait la connaissance de Guy Patin, qui a parlé de lui à plusieurs reprises dans sa correspondance avec ses amis hollandais. Dans une lettre latine datée du 1er novembre 1663, Patin a donné à Johannes Antonides Vander Linden la nouvelle qu’Eberhard venait d’être reçu docteur en droit de l’Université d’Orléans.

Notre édition contient :


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Vorst, Adolf et Eberhard

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8058

(Consulté le 29.07.2021)