Fiche biographique : Saumaise, Claude ii, sieur de Saint‑Loup,
Note [1]

J’ai corrigé l’erreur qui est dans Papillon (1667 pour 1661), car les Menagiana (1715, tome premier, page 93‑94) disent que Claude Saumaise, fils aîné du « docte Saumaise », est « mort âgé de 34 ans à Beaune le 18e d’avril 1661 ». Du même fait, j’ai aussi rectifié, de 1633 à 1627, la date de naissance que Papillon avait déduite en ôtant 34 de 1667 au lieu de 1661.

La date de 1661 corrobore les propos de Guy Patin.

  • Il a écrit avoir rencontré Claude ii Saumaise à Paris, « âgé d’environ 24 ans », au début de sa lettre à Charles Spon, datée du 16 juillet 1658.

  • Il a parlé de lui pour la dernière fois en français dans sa lettre à Hugues ii de Salins (médecin de Beaune), datée du 15 avril 1661, en ces termes fort alarmants :

    « Je suis bien fâché de la nouvelle que vous me donnez de M. de Saumaise, je l’ai averti de bonne heure de son malheur. »

  • À la fin de sa lettre latine du 23 juin 1661 à Johannes Antonides Vander Linden, Patin écrivait :

    Cl. Authoris Filius, qui nuper obijt in Burgundia sua tabidus…
    [Le fils du très distingué auteur, {a} qui est récemment mort tabide en sa Bourgogne…]


    1. Claude i Saumaise, auteur du De Homonymis Hyles iatricæ (v. infra note [5]).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique : Saumaise, Claude ii, sieur de Saint‑Loup,. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8027&cln=1

(Consulté le 29.06.2022)

Licence Creative Commons