De Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1653, note 1.
Note [1]

Lettre xliii (livre ii, pages 392‑395) de Roland Desmarets, adressée à Jean Chapelain, {a} non datée et intitulée :

Academiarum proprie dictarum morem commendat : quarum exempla apud veteres extare ait : et Capellanum laudat, quod huius instituti Cardinali Richelio inprimis auctor fuerit.

[Recommande la coutume des académies dignes de ce nom : dit que leur modèle existe depuis l’Antiquité, et loue Chapelain pour avoir été le principal auteur de celle qui a été instituée par le cardinal Richelieu]. {b}


  1. Un des membres les plus influents de l’Académie française, v. note [15], lettre 349.

  2. En 1635, v. note [2], lettre 329.

Desmarets y prône brièvement l’enseignement du latin et du grec aux enfants, mais l’essentiel de sa lettre fait étalage de sa propre érudition littéraire et de son élégante plume latine (s’il est permis de qualifier ainsi un style si châtié qu’il en devient par endroits difficile à comprendre, et plus encore à traduire). Il enduit tant Chapelain de flatteries qu’on ne peut s’empêcher de penser qu’il espérait un jour faire partie des « immortels », à l’instar de son frère puîné, Jean Desmarets de Saint-Sorlin (v. note [23], lettre 223), qui y avait été nommé dès la première promotion (mars 1634).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Roland Desmarets de Saint-Sorlin, Avant 1653, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9098&cln=1

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons