À Charles Spon, le 13 juillet 1649
Note [11]

« Madame Laux, fille et héritière de Caspar Hofmann ».

La seule des six filles alors en vie de Caspar Hofmann et de Maria Magdalena Busenreuth (v. notes [19], lettre 152) était Sabina Laux, épouse d’Andreas Laux (1632-1642), médecin de Nuremberg (Éloy).

Guy Patin a reparlé de cette transaction dans ses lettres à Johann Georg Volckamer du 24 décembre 1649 et du 22 avril 1650.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 juillet 1649. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0186&cln=11

(Consulté le 21.01.2021)

Licence Creative Commons