À Charles Spon, le 8 septembre 1654, note 11.
Note [11]

Clermont-en-Argonne (v. note [24], lettre 219) était alors gouvernée par deux valeureux combattants de Condé, Meille et Chérisy. Ils durent cependant capituler et sortirent de la ville le 22 novembre 1654.

Montglat (Mémoires, page 303) :

« Clermont fut rasé par ordre de la cour et cette conquête mit fin à cette campagne, laquelle fit bien voir que toutes les forces de la France étaient réunies ; ce qui donnait espérance que les années prochaines, ses prospérités iraient en augmentant et qu’elle reviendrait au même point de puissance et de grandeur où elle était avant la guerre civile. »

V. note [8], lettre 35, pour La Capelle en Picardie (Aisne).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 septembre 1654, note 11.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0369&cln=11

(Consulté le 23/02/2024)

Licence Creative Commons