À Charles Spon, le 25 août 1654, note 12.
Note [12]

V. note [6], lettre 238, pour le procès intenté en 1648 par les libraires de Paris sous l’égide de leur syndic, Mathieu Guillemot (v. note [35], lettre 222), contre les deux éditeurs lyonnais, Jean-Antoine ii Huguetan et Marc-Antoine Ravaud, pour violation du privilège royal que les Parisiens détenaient sur les Opera omnia de Daniel Sennert.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 août 1654, note 12.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0365&cln=12

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons