À Charles Spon, le 21 janvier 1656
Note [12]

Jean-Jacques Bouchard (1606-1641), prêtre et littérateur français, était ami de Gabriel Naudé ; son œuvre la plus fameuse a été en 1639 une traduction de Mascardi (contemporaine de celle qu’en donna Retz), La Conjuration du comte de Fiesque, traduite de l’italien du seigneur Mascardi, par le sieur de Fontenay-Sainte-Geneviève, dédiée à Monseigneur l’Éminentissime cardinal de Richelieu, avec un recueil de vers à la louange de Son Éminence ducale.

Tallemant des Réaux lui a consacré une historiette (tome ii, pages 760-761) :

« Ce pauvre Bouchard marchanda tous les petits évêchés de l’Italie, l’un après l’autre, et ne fut pourtant jamais prélat. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 janvier 1656. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0432&cln=12

(Consulté le 15.10.2019)

Licence Creative Commons