À André Falconet, le 6 mars 1663
Note [12]

« De fait, chaque état joue sa comédie, troupeau d’esclaves, roi, clergé, peuple, noblesse ; mais qu’une langue s’égare et, poussée à dire le vrai, dénonce les larcins, les fraudes, les crimes des mortels ; les muets parlent, les ignorants instruisent » : vers de Dominicus Baudius (v. notule {e}, note [37] du Patiniana I‑3), avec réminiscence de Pétrone (v. note [8], lettre 347).

Jean-Baptiste Hillerin (mort en 1681) avait été reçu conseiller en la cinquième Chambre des enquêtes, en 1649 (Popoff, no 1442).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 6 mars 1663. Note 12

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0745&cln=12

(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons