Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-3, note 12.
Note [12]

Cet article proclamerait la bonne foi chrétienne de Guy Patin et son opposition à l’inexistence de Dieu, mais l’authenticité de ce texte est impossible à prouver.

  • Ceux qui veulent faire de Patin un zélateur impénitent du libertinage érudit (v. note [9], lettre 60), et même de la philosophie athée (v. note [38], lettre 477), pourront donc le réfuter sans peine.

  • D’autres tiendront ce propos pour une preuve solide du contraire, comme a fait l’abbé Philippe-Louis Joly dans ses Remarques critiques sur le Dictionnaire de Bayle (Paris, E. Ganeau, et Dijon, François Desventes, 1752, in‑fo, première partie, pages 587‑588), dans le point ii de sa protestation contre les sentiments irréligieux que Pierre Bayle avait prêtés à Patin.

  • Quant à moi, je récuse cet article sur le simple argument bibliographique qu’il commente une épigramme de John Owen, le Martial britannique auquel les rédacteurs de L’Esprit de Guy Patin empruntaient volontiers, mais que lui n’a jamais cité dans ses propres écrits, se satisfaisant de l’original, son très cher Martial latin. Je reste convaincu que les croyances chrétiennes de Patin étaient solides, sinon inébranlables.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-3, note 12.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8216&cln=12

(Consulté le 23/02/2024)

Licence Creative Commons