À Claude II Belin, le 26 décembre 1640, note 13.
Note [13]

« dont il lèche les plats [emprunt à Joseph Scaliger, v. note [10], lettre 104], comme les convives voraces en ont l’habitude. »

V. note [11], lettre 35, pour les Éloges de Jean-Papire Masson ; au début de chacune des deux parties se trouvent deux épîtres dédicatoires de Jean Ballesdens (une en latin et une en français) adressées au Chancelier Pierre iv Séguier ; Guy Patin n’avait pas tort de les juger comme il a fait.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 26 décembre 1640, note 13.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0052&cln=13

(Consulté le 21/02/2024)

Licence Creative Commons