Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 20
Note [13]

V. supra note [3] pour l’ancienne numérotation des nerfs crâniens :

  • les nerfs moteurs de l’œil (alors groupés dans la iie paire), sont aujourd’hui numérotés iii, iv et vi ;

  • le nerf facial (alors iiie paire, aujourd’hui viie) et le nerf auditif (alors ve paire, aujourd’hui viiie) naissent, l’un juste au-dessus de l’autre, du bulbe rachidien (ou moelle allongée, qui est le renflement terminal de la moelle épinière, immédiatement après son entrée dans le crâne par le trou occipital) ; cette proximité anatomique des deux nerfs n’est évidemment pas contestable, mais leurs connexions, auxquelles on croyait alors, sont imaginaires ;

  • la première paire est aujourd’hui la iie (nerf optique).

V. note [50], lettre latine 154, pour Varole (Constanzo Varolio) et son Anatomie. Il y parle certes des cinq nerfs crâniens, mais en s’attachant plus à leurs fonctions qu’à leur anatomie proprement dite.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 20. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8150&cln=13

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons