Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 3 manuscrit
Note [13]

Né en 1577, François Leclerc du Tremblay, en religion le Père Joseph (v. note [8], lettre 19), éminence grise du cardinal de Richelieu, était fils puîné de Jean Leclerc du Tremblay, reçu conseiller au Parlement en 1564, président aux Requêtes en 1567 (Popoff, nos 221 et 967).

Dernier fils de Henri ii et de Catherine de Médicis, François de France (1555-1584), frère benjamin des rois François ii, Charles ix et Henri iii (mort en 1589), a porté les titres de duc d’Alençon, d’Anjou (à partir de 1574) et de Brabant (à partir de 1582). Surnommé le Malcontent, il a connu le sort habituel des princes cadets du sang royal. Il a surtout été (en 1581) le plus sérieux prétendant à la main de la reine Élisabeth ire d’Angleterre, et (de 1580 à 1584) le premier souverain des Pays-Bas septentrionaux après leur rébellion contre la Couronne d’Espagne. Sa mort prématurée a permis aux Bourbon de monter sur le trône.

Sainte-Croix de la Bretonnerie est le nom de la rue de Paris où s’élevaient le couvent et l’église des Billettes (v. note [9], lettre 380).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 3 manuscrit. Note 13

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8204&cln=13

(Consulté le 26.06.2022)

Licence Creative Commons