À André Falconet, le 16 octobre 1660
Note [14]

« les rejetons engendrés par des maux muets, {a} qui ne menacent de rien d’autre que de l’extinction de la chaleur innée {b} qui devra se produire à la fin. »


  1. blastêmata énénontôn tôn kakôs echontôn : locution grecque que Guy Patin avait employée dans sa thèse de 1647 sur la Sobriété (v. sa note [102]), et qu’il a attribuée à Hippocrate, à propos des hémorroïdes, dans sa lettre 700 (v. sa note [5]).

  2. nékrôsis tês hémphutou thermasias, extinction qui implique la mort ; v. première notule {a}, note [14], lettre 150, pour la chaleur innée.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 16 octobre 1660. Note 14

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0644&cln=14

(Consulté le 09.02.2023)

Licence Creative Commons