À André Falconet, le 16 octobre 1660
Note [14]

« Les rejetons engendrés par ce qui est mal porté (blastêmata genéneon tôn kakôs echontôn), qui ne menacent de rien d’autre que l’extinction de la chaleur innée (nékrôsis tês hémphutou thermasias) qui devra se produire à la fin. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 16 octobre 1660. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0644&cln=14

(Consulté le 19.11.2019)

Licence Creative Commons