Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 1
Note [15]

« il s’en porta lui-même garant ».

René Pintard (Pintard a, note 3, page 71) : « C’est en septembre 1573 que Lipse épousa, à Cologne, Anne van den Calstere [ou Anna Van Calsteren (1547-1619)], fille d’un boulanger de Louvain et veuve de Henri Lotttyns. » Le couple n’eut pas d’enfants.

Juste Lipse était né en 1547 à Overijse, ville du Brabant située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Bruxelles.

Ce que ses contemporains lettrés reprochaient au style de Juste Lipse (v. note [18], lettre 605), outre ses bizarreries, était de n’être pas cicéronien, comme était celui de Joseph Scaliger. V. note [8], lettre 584, pour les attaques de Jules-César Scaliger contre Érasme sur le « beau latin ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 1. Note 15

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8200&cln=15

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons