À Florio Bernardi, le 11 octobre 1658
Note [17]

V. note [8], lettre 279, pour Paolo Zacchias, médecin pontifical mort à Rome en 1659 et auteur de célèbres « Questions médico-légales » qui connurent un durable succès. Elles parurent pour la première fois à Rome de 1621 à 1635 ; deux des éditions ultérieures avaient été :

  • celle d’Amsterdam (1651, 3e édition, v. la susdite note [8]) ; {a}

  • Pauli Zacchiae medici Romani, Collegii archiatrorum Romanorum Prioris, et totius status Ecclesiastici Protomedici Generalis, Quæstiones medico-legales. Opus, jurisperitis apprimè necessarium, medicis perutile, cæteris non injucundum. Editio quarta, ab infinitis penè mendis repurgata, plerisque Additionibus, hoc signo [ ] annotatis auctior, multisque consultationibus ad rem facientibus locupletior.

    [Questions médico-légales de Paolo Zacchias, premier médecin du Collège romain des archiatres et protomédecin général de tout l’État ecclésiastique. Ouvrage indispensable aux juristes, fort utile aux médecins, et qui ne sera pas désagréable aux autres. Quatrième édition, purgée d’une quantité presque infinie de fautes et augmentée de nombreuses additions marquées par ce signe [ ], et enrichie de nombreuses consultations ayant trait au sujet]. {b}


    1. Sans l’inclure dans le compte qu’il faisait ici, Guy Patin a aussi parlé d’une édition de Strasbourg, qui aurait été la deuxième de la série. Je ne l’ai pas trouvée dans les bibliographies, probablement est-ce celle de Leipzig en 1630 (v. notule {d}, note [1], lettre latine 380).

    2. Avignon, Ioannes Piot, 1655, in‑fo ; réédition en 1660, v. note [2], lettre 600.

      V. note [10], lettre 568, pour l’édition qu’on préparait alors à Lyon, parue en deux tomes en 1661. Il y en eut encore plus de sept ultérieures in‑fo : Francfort (1666, v. note [3], lettre latine 380, et 1701), Lyon (1674, 1701,1726), Nuremberg (1726) et Venise (1737), etc.


Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Florio Bernardi, le 11 octobre 1658. Note 17

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1142&cln=17

(Consulté le 20.10.2021)

Licence Creative Commons