Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 1
Note [17]

« dans les règles de son jardin » : vie et dernier avertissement du Lipsiani Horti Lex. In ipso aditu, sub persona Bifrontis Iani [Règlement du jardin de Lipse, placé à son entrée, sous le portrait de Janus à deux visages] imprimé dans la centurie i (pages 137‑138) de son Epistolarum selectarum Chilias [Millier de lettres choisies] (v. supra note [10]), dont la traduction complète est :

« Que toute chienne demeure hors d’ici, {a} hormis la mienne ;
Que toute Hécube {b} demeure hors d’ici, hormis la mienne. »


  1. Sans du tout prétendre rivaliser en latin avec Hugo Grotius, je me suis permis de corriger la traduction du Grotiana (qui vient juste après) : emaneto est l’impératif futur d’emanere [demeurer hors d’un endroit] ; s’il avait voulu dire « sortir d’ici » (comme a compris le Grotiana), Lipse aurait employé le verbe emanare et écrit emanato.

  2. Hécube est la femme de Priam, roi légendaire de Troie : v. infra notule {d}, note [19], pour ses mésaventures.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 1. Note 17

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8200&cln=17

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons