À Charles Spon, le 21 juillet 1654
Note [18]

Phrase que Guy Patin a ajoutée dans la marge, au sujet de la nouvelle édition du livre de Léonard Botal, {a} alors en préparation :

De Curatione per sanguinis missionem liber. De incidendæ venæ, cutis scarificandæ, et hirudinum affigendarum Modo. Auctore Leonardo Botallo, Astensi, Philosophiæ et Medicinæ Doctore, Christianissimi Regis, Serenissimæ Reginæ, et Invictissimi Ducis Brabantiæ, Andium, etc. Comitis Flandriæ, etc. Consiliaro et Medico. Postrema Auctoris cura ita recognitus, et multis disputationibus ac exemplis auctus, ut novum plane opus dici possit. Editio novissima.

[Livre sur le traitement par la Saignée : la manière dont il faut inciser la veine, scarifier la peau et appliquer les sangsues, par Leonardo Botallo natif d’Asti, docteur en médecine et philosophie, conseiller et médecin du roi très-chrétien, de la sérénissime reine, et du très invincible duc de Brabant, des Andes, etc., comte de Flandre, etc. De nouveau et si bien révisé par l’auteur lui-même, et augmenté de tant de discussions et d’exemples, qu’on peut dire qu’il s’agit vraiment d’un nouvel ouvrage. Toute dernière édition]. {b}


  1. V. note [47], lettre 104.

  2. Lyon, Michael Duhan, 1655, in‑8o, avec dédicace de Duhan à Charles Spon, éditeur scientifique de l’ouvrage (v. note [20], lettre 387).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 juillet 1654. Note 18

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0360&cln=18

(Consulté le 09.02.2023)

Licence Creative Commons