À Claude II Belin, le 20 juillet 1656
Note [2]

« si loisir et santé le lui permettent ».

V. notes [5], lettre 366, pour le projet que René Moreau entretenait d’écrire la vie de Gabriel Naudé, et [4], lettre 12, pour sa première édition de l’École de Salerne (Paris, Thomas Blaise, 1625) qu’il souhaitait republier.

Cette seconde édition fut une réimpression plutôt que la seconde partie espérée par Guy Patin ; elle ne parut que six ans après la mort de Moreau : Schola Salernitana, de Valetudine tuenda. Opus nova methodo instructum, infinitis versibus auctum, commentariis Villanovani, Curionis, Crellii et Costansoni illustratum. Adiectæ sunt Animadversiones novæ et copiosæ Renati Moreau, Doctoris Medici Parisiensis. Cum indicibus quatuor, Capitum, Quæstionum, Auctorum et Rerum memorabilium [L’École de Salerne, sur la manière de préserver la santé. Ouvrage pourvu d’une nouvelle méthode, augmentée d’une infinité de passages, qu’illustrent les commentaires d’Arnaud de Villeneuve, de Jacques Curio, de Crellius et de Costansonus. Y sont ajoutées des observations nombreuses et nouvelles de René Moreau, docteur en médecine de Paris. Avec quatre index : des chapitres, des questions traitées, des auteurs cités et des choses remarquables] (Paris, Louis Billaine, 1672, in‑8o, Medic@).

L’épître dédicatoire est adressée au cardinal de Richelieu, datée de Paris, le 1er novembre 1624. Cet ouvrage de 828 pages est divisé en neuf chapitres de prolégomènes (non paginés), une première section (De Aëre [De l’Air]) contenant 13 chapitres (pages 1‑87), une seconde section (De Cibo et potu [Du Manger et du boire]) comprenant 77 chapitres (pages 88‑828). La table des questions compte 94 entrées. Les notes [9], lettre 419, à propos du pain, et [12], lettre 482, à propos des nèfles, donnent un court aperçu de la teneur de ce livre d’hygiène érudite.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 20 juillet 1656. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0441&cln=2

(Consulté le 25.10.2020)

Licence Creative Commons