À Hugues II de Salins, le 29 septembre 1664, note 2.
Note [2]

Hippocratis Coi Medicorum omnium longe Principis, Opera quæ apud nos extant omnia. Per Ianum Cornarium Medicum Physicum Latina lingua conscripta. Index rerum ad calcem operis universi annexus est fœcundissimus.

[Toutes les œuvres que nous connaissons d’Hippocrate de Cos, de loin le Prince de tous les médecins qui sont parvenues jusqu’à nous. Transcrites en langue latine par Janus Cornarius, {a} médecin. Un très riche index des matières a été à la toute fin de l’ouvrage]. {b}


  1. Mort en 1558, v. note [32], lettre 406.

  2. Bale, Froben, 1546, in‑fo de 695 pages : traduction latine non annotée ; v. note [1], lettre latine 166, pour les 22 commentaires que Cornarius a publiés sur ces textes (Bâle, 1579).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 29 septembre 1664, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0794&cln=2

(Consulté le 19/04/2024)

Licence Creative Commons