À Johann Wilhelm Mannagetta, le 6 décembre 1662
Note [2]

V. notes [8], lettre 749, pour les Opera omnia de Jérôme Cardan (Lyon, 1663) et [14], lettre 585, pour le livre de Samuel Bochart « sur les Animaux de la Sainte Écriture » (Hierozoïcon, Londres, 1663).

La Massore est une critique philologique sur le texte biblique (Torah), destinée à en fixer la forme la plus proche de la Bible originelle. Les massorets, plus communément appelés massorètes, sont les docteurs juifs qui ont établi cette version au fil des siècles, en en vérifiant soigneusement la syntaxe, la ponctuation et la vocalisation (introduction de voyelles), pour y lever les ambiguïtés liées à la structure de l’hébreu

Compilé lui aussi par des rabbins spécialisés (docteurs juifs appelés talmudistes), le Talmud est une recueil des lois, coutumes, traditions et opinions des anciens juifs.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Wilhelm Mannagetta, le 6 décembre 1662. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1256&cln=2

(Consulté le 24.09.2022)

Licence Creative Commons