À Charles Spon, le 8 mai 1648
Note [24]

  • Philosophorum sententiæ de Fato, et de eo quod in nostra est potestate. Collectæ partim, et de Græco versæ. Per Hugonem Grotium.

    [Sentences des philosophes {a} sur le destin, et sur ce qui y est en notre pouvoir. Hugo Grotius les a recueillies et en partie traduites du grec] ; {b}

  • L’Homme chrétien ou la Réparation de la nature par la grâce. Par le R.P. Jean François Senault, {c} prêtre de l’oratoire de Jésus. {d}


    1. Grecs et latins.

    2. Paris, veuve de Jean Camusat et Pierre Le Petit, 1648, in‑4o de 348 pages, dédié au cardinal Mazarin par Maria van Reigesbergen, veuve de Grotius (v. note [5], lettre 288).

    3. V. note [16], lettre 525.

    4. Ibid. et id. 1648, 1648, in‑4o de 856 pages, dédié à Gaston d’Orléans.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 mai 1648. Note 24

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0155&cln=24

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons