À Charles Spon, le 7 mai 1658
Note [16]

Jean-François Senault (Auvers-sur-Oise 1601-Paris 1672) était entré dans la congrégation de l’Oratoire en 1618, où il s’adonna spécialement à la prédication. Pendant 40 ans, il prêcha avec un succès non interrompu, à Paris, à la cour et en province, devint ensuite supérieur du séminaire de Saint-Magloire à Paris, puis supérieur général de l’Oratoire (1662). Parmi les ouvrages du P. Senault, Guy Patin a mentionné son Homme chrétien (1648, v. note [24], lettre 155).

Augustinien convaincu, Senault fustigeait la morale relâchée des jésuites dans ses discours de carême. Il ne soutint cependant pas fidèlement le jansénisme de Port-Royal, et signa le Formulaire dès novembre 1657 (Dictionnaire de Port-Royal, pages 924‑925).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 mai 1658. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0525&cln=16

(Consulté le 09.12.2019)

Licence Creative Commons