Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 1
Note [25]

Vindex veritatis. Adversus Justum Lipsium libri duo. Prior insanam eius religionem politicam, fatuam nefariamque de Fato, sceleratissimam de Fraude doctrinam refellit. Posterior Ψευδοπαρθενου Sichemiensis, id est, Idoli Aspricollis, et Deæ ligneæ miracula convellit. Uterque Lipsium ab orco Gentilismum revocasse docet. Auctore Georgio Thomsono, Andreapolitano Scoto-Britanno.

[Le Vengeur de la Vérité. Deux livres contre Juste Lipse. Le premier réfute son extravagante religion politique et sa doctrine, qui est stupide et néfaste sur le Destin, et tout à fait scélérate sur le Crime. Le second démolit les miracles de la pseudo-vierge de Sichem, c’est-à-dire de l’Idole de Montaigu et Déesse de bois. Tous deux enseignent que le paganisme à fait descendre Lipse en enfer. Par Georgius Thomsonus, {a} Breton d’Écosse natif de Saint Andrews]. {b}


  1. Le titre d’un autre des ouvrages de George Thomson (Thomsonus ou Thomsonius) donne une idée de cet obscur théologien réformé écossais : {i}

    La Chasse de la Bête romaine, où est réfuté le xxiie chapitre du Catéchisme et abrégé des Controverses de notre temps touchant la Religion Catholique, imprimé à Fontenay-le-Comte en l’an m. dc. vii. {ii} Et est recherché, et évidemment prouvé, que le pape est l’antichrist. Par Georges Thomson de l’Église Réformée de la Châtaigneraie.
    « À la mienne volonté que vous me supportissiez un petit en mon imprudence ; mais encore supportez-moi, car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu. » {iii} 2. Cor. 11, v. 1‑2 {iv}
    « Viens, je te montrerai la condamnation de la grande Paillarde. » Apoc. 17. 1. {v}

    1. La Rochelle, Philippe Albert, 1612, in‑8o de 728 pages ; La France protestante (Paris, 1859, volume 9, page 382) :

      « Un arrêt du Parlement de Paris, en date du 11 mai 1610, défendit de le vendre ou de le réimprimer, ce qui n’empêcha pas un libraire de La Rochelle d’en donner une nouvelle édition, 1611, in‑8o ; immédiatement reproduite à Genève, 1612, in‑8o, et le synode national de Privas de contribuer aux frais de réimpression pour une somme de 300 liv. »

    2. Ouvrage du P. Guillaume Baile, jésuite, « dressé par le commandement de Monseigneur le cardinal de Sourdis [v. note [5], lettre 29], archevêque de Bordeaux et primat d’Aquitaine » (Fontenay-le-Comte, Pierre Petit Ian, et Paris, Pierre Chevalier, 1607, in‑8o, réédité en 1611).

    3. Sic pour : « Je voudrais que vous suportassiez un peu ma folie ! Mais aussi supportez-moi. Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu. »

    4. Sic pour « Prostituée ».

    5. Commune du Bas-Poitou, aujourd’hui située dans le département de Vendée.

  2. Alkmaar, Jacobus Meesterus, 1606, in‑8o de 141 pages. V. infra notule {h} note [26], pour l’opinion de Joseph Scaliger sur ce livre.

Quoi qu’en pense chacun, la dévotion de Lipse n’a pas été sans lendemain : une basilique dédiée à Notre-Dame a été édifiée de 1605 à 1627 sur le territoire de l’ancienne commune de Montaigu (Apriscollis), aujourd’hui rattachée à Sichem (ou Zichem-Montaigu, dans le Brabant) ; c’est le lieu de nombreux pèlerinages fort populaires, dont le plus important a lieu le 2 novembre de chaque année.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 1. Note 25

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8200&cln=25

(Consulté le 04.12.2022)

Licence Creative Commons