À Charles Spon, le 8 juin 1657
Note [26]

« de l’introduction à l’art médical complet ».

Avec méprise sur son prénom (fréquente sous sa plume), Guy Patin citait ici l’ouvrage que Sebastian Scheffer avait édité sous le titre de Introductio in universam Artem medicam singulasque eius partes quam ex publicis præcipue dissertationibus Viri Amplissimi Clarissimi atque Excellentissimi Dn. Hermanni Conringii Philos. ac Medic. D. in Academia Iulia Professoris publici longe celeberrimi, S.R.M. Sueciæ et Illustriss. Ostfrisiæ Comitis Consilarii aulici atque Archiatri, Præceptoris et Promotoris sui æternum venerandi concinnatam eodem Præside ad iii. Cal. Mai. in Auditorio Medicorum publice examinandam proponit Seb. Schefferus Mœno-Francofurtensis [Introduction à l’Art médical complet et à chacune de ses parties, que Sebastian Scheffer, natif de Francfort-sur-le-Main, a principalement extraite des leçons publiques de son précepteur et promoteur qu’il vénérera éternellement, le très éminent, très distingué et très excellent M. Hermann Conring, docteur en philosophie et médecine, professeur de loin le plus célèbre de l’Academia Julia (Université d’Helmstedt), conseiller et médecin de Sa Majesté Royale de Suède et illustrissime comte de Frise-Orientale. Il l’a soumise pour être publiquement examinée le 29 avril devant l’auditoire des médecins, sous la présidence du même maître] (Helmstedt, Henning Müller, 1654, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 juin 1657. Note 26

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0484&cln=26

(Consulté le 27.10.2020)

Licence Creative Commons