Fiche biographique
Scheffer, Sebastian

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Médecin allemand (Francfort 2 janvier 1631-ibid. 1686), fils de Wilhelm Ernst (v. notes [47], lettre 183), Sebastian [1] avait reçu le bonnet de docteur à Heidelberg en 1659 après de longues études menées à Leipzig et à Helmstedt, mais aussi en Hollande et à Paris (où il avait suivi les cours de Guy Patin). Scheffer a commencé à écrire à Patin au début de 1659. Il a exercé à Francfort, dont il est devenu le premier médecin en 1664, à la mort de son père, et a contribué à la rédaction ou à l’édition de quelques ouvrages médicaux. Aux yeux de Patin, la plus importante fut de très loin celle des Opuscula medica [Opuscules médicaux] de Caspar Hofmann (Francfort, 1667, v. note [14], lettre 150), car elle incluait trois de ses quatre traités inédits que Patin avait achetés à ses héritiers en 1648, et mettait fin à une longue suite d’échecs pour en obtenir l’impression en France ou en Hollande.

En 1680, Scheffer fut élu membre de l’Academia Leopoldina (Académie des Curieux de la Nature, v. note [1] de la biographie de Philipp Jakob Sachs). [2]

Cette épitaphe orne un portrait de Scheffer (Staatliche Graphische Sammlung de Munich) :

Sebastianus Schefferus
Mœno-Francofurtensis, Medic. Doctor

Corpus et oris honos et gratia transiit omnis :
Hæc tamen hinc functi nobilis umbra manet.
Adjuncti Superis, postquam nos Ille reliquit.
Naturæ Dominum nunc sine fine videt.

Mem. monum. Æ. P. Ioh. Georg. Volckamerus Med. Cæs : Præses Nat. Curios.

Sebastian Scheffer, docteur en médecine, natif de Francfort-sur-le Main

[Grâce et beauté du corps comme de l’éloquence, tout s’en est allé ; nous reste pourtant cette noble ombre du défunt. Après nous avoir quittés, il a rejoint les cieux. Pour l’éternité, il contemple maintenant le Maître de la Nature.

Johann Georg Volckamer, médecin impérial, président des Curieux de la Nature, a pieusement édifié ce monument en sa mémoire].


  1. En interprétant Mem. monum. Æ. P. comme étant l’abréviation de Memoriale monumentum ædificavit pie.

Notre édition contient 55 lettres de Patin à Scheffer (en se trompant parfois sur son prénom, Stephanus pour Sebastianus), datées du 7 mars 1659 (où l’on apprend que Scheffer s’adonnait au commerce de livres entre Francfort et Paris) au 26 février 1669.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Scheffer, Sebastian

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8073

(Consulté le 26.01.2020)