À Charles Spon, le 1er août 1656
Note [27]

« je n’en espère cependant pas moins qu’une nouvelle édition in‑fo de l’œuvre de Rondelet nous arrive enfin. » Il n’y eut pas de nouvelle édition après les :

Gulielmi Rondeletii doct. medici, et in alma Monspeliensi Academia Professoris Regii et Cancellarii, Opera omnia medica. Nunc ab infinitis quibus antehac scatebant mendis, studio et opera I. Croqueri Poloni Medicinæ Doctoris, repurgata, et in gratiam medicinæ studiosorum nitori suo restituta. Editio postrema, aliquot opusculis huius Authoris nondum antehac editis aucta, quorum seriem sequens pagina indicat.

[Œuvres médicales complètes de Guillaume Rondelet, {a} docteur en médecine et professeur royal, et chancelier en la bienfaisante Université de Montpellier, épurées de l’infinité de fautes qui les souillait auparavant, par les soins et le travail de J. Croquerus, docteur en médecine polonais, {b} et restaurées en leur plein éclat pour l’agrément des études de médecine. Dernière édition, augmentée de quelques opuscules de cet auteur, qui étaient jusqu’ici inédits et dont la page suivante donne la liste]. {c}


  1. Mort en 1566, v. note [13], lettre 14.

  2. Tout ce que les catalogues m’on appris de plus sur ce Coquerus est son prénom : Johannes.

  3. Genève, Pierre et Jacques Chouët, 1628, in‑8o de 1 359 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er août 1656. Note 27

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0442&cln=27

(Consulté le 08.12.2022)

Licence Creative Commons