Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 2, note 28.
Note [28]

« une espèce de condiment ou d’assaisonnement, une sorte de saumure. »

Note du transcripteur du Grotiana :

« Comme celle dans laquelle on nous envoie les anchois. »

V. notes [18] et [20], lettre 1019, pour la définition que Gilles Ménage a donnée du mot hareng, pour son étymologie (où halec et halex n’ont, en latin, pas de rapport crédible avec le nom moderne de ce poisson), et pour l’assimilation de la saumure à la muria des Grecs et des Arabes, et au garum des Latins.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Grotiana 2, note 28.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8201&cln=28

(Consulté le 04/03/2024)

Licence Creative Commons