À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651
Note [18]

Page 376, au mot Haran :

« De l’allemand Haring qui signifie la même chose. Haring, hareng, haran. Arentia pour haran se trouve dans les anciens statuts de Saint-Benoît-sur-Loire. L’allemand haring peut avoir été fait du latin halec. »

V. note [7], lettre 7, pour le naturaliste allemand Conrad Gesner et le quatrième livre de son Historia animalium, consacré aux poissons.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1019&cln=18

(Consulté le 21.10.2019)

Licence Creative Commons