Annexe : Thomas Diafoirus et sa thèse
Note [29]

Complice politique et autre médecin de Marie de Médicis, François Vautier (v. note [26], lettre 117) avait été embastillé pendant tout ce temps ; mais il avait su se relever dans la faveur d’Anne d’Autriche pour briller à la cour, tandis que Jean ii Riolan en avait été écarté (v. note [8], lettre 51).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Thomas Diafoirus et sa thèse. Note 29

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8009&cln=29

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons