À Charles Spon, le 4 novembre 1650
Note [31]

Gabriel Boule (né à Marseille, mort en 1650) s’était converti au calvinisme en 1610 pour devenir pasteur à Orange (en 1622) puis (en 1626) à Vinsobres près de Nyons en Dauphiné. Il était revenu à la religion romaine en 1637 et avait reçu une charge d’historiographe du roi qu’il exerça jusqu’à sa mort. Sa traduction de l’Histoire universelle du président de Thou fut refusée parce qu’on la jugea écrite en mauvais français (aux dires de Guy Patin, v. note [34], lettre 469) ; ce fut Pierre Du Ryer qui la publia partiellement en 1659 (v. note [9], lettre 441).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 novembre 1650. Note 31

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0248&cln=31

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons