Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 32.
Note [32]

La matière de cet article est empruntée à :

La Vie du pape Sixte cinquième. {a} Traduit de l’italien de Gregorio Leti. {b}. Tome premier. {c}

  • Pages 7‑8, sur les parents du pape :

    « Ils eurent trois enfants […]. L’aîné naquit le treizième de décembre 1521 {d} et fut nommé Félix sur les fonds du baptême : nom convenable à celui qui devait un jour remplir la première place du monde ; et ce qui est assez singulier, c’est que son parrain et le curé qui le baptisa avaient aussi le même nom ; d’où vient qu’étant encore moine, {e} il disait en raillant avec ses meilleurs amis qu’il s’était fait dans son baptême un concours de félicité. »

  • Pages 57‑58, sur son admission au chapitre général des franciscains à Assise en 1547 :

    « Il obtint comme une faveur de s’en aller, après le chapitre, demeurer à Ascoli, et parut docteur dans cette maison où il avait appris à lire. Il fit venir quelques-uns de ses parents et, bien loin de rougir de leur pauvreté, il s’en faisait honneur. Un jour même, depuis qu’il fut souverain pontife,{f} entendant parler de quelques maisons illustres d’Italie, il dit qu’il n’y avait aucun religieux qui fût d’une maison aussi illustre que la sienne ; et il le prouvait ainsi, en riant : “ Ma maison, disait-il, étant à demi découverte, et les murailles n’étant que de vieilles nattes demi-rompues, le soleil y entrant de tous côtés, ne puis-je pas me vanter qu’elle est une des plus éclatantes de l’Europe ? ” »


    1. Sixte Quint (1585-1590, Felice Peretti, v. note [45] du Naudæana 1).

    2. Historien protestant italien, v. note [1], lettre 943.

    3. Paris, André Pralard, 1685, in‑12 de 360 pages traduit par « L.A.P. ».

    4. D’origine sociale très modeste, Sixte Quint était né à Grottamare, dans la province d’Ascoli (dans les Marches).

    5. Franciscain.

    6. En 1585.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 32.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8217&cln=32

(Consulté le 29/05/2024)

Licence Creative Commons