À Charles Spon, le 11 septembre 1668
Note [1]

V. notes [3], lettre 819, et [6], lettre 827, pour les Opera de Daniel Sennert (édition de Lyon, 1666 et 1676).

L’autre livre que réclamait Guy Patin était un anonyme de Gregorio Leti (1630-1701), historien protestant italien hostile à la papauté :

Conclavi de’ pontefici romani. Quali si sono potuti trovare fin à questo giorno. De’ quali si vede la Tavola nel foglio seguente.

[Conclaves des pontifes romains dont peut trouver trace jusqu’à ce jour, {a} dont une page suivante montre la liste]. {c}


  1. Trente-deux conclaves allant de l’élection de Clément v (1305) à celle d’Alexandre vii (1655).

  2. Sans lieu ni nom, 1667Genève, de Tournes, 1667, in‑4o de 583 pages ; traduit en français sous le titre d’Histoire des conclaves, depuis Clément v jusques à présent, plusieurs éditions parues après la mort de Patin, dont celle de Cologne, 1694, in‑4o, tome premier (400 pages), et tome second (440 pages).

Parmi les nombreux ouvrages que Leti a publiés, {a} on lui attribue deux virulents pamphlets contre Rome, qui ont été traduits en français :

  • Le Putanisme de Rome, ou la Confrérie des Putains de Rome, assemblées en Conclave pour l’élection d’un nouveau Pape. Avec un Dialogue de pasquin et de Marforio {b} sur le même sujet. Satire Comique de Baltasar Sultanini Bressan. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée d’un entretien intitulé Le nouveau Parloir de nonains. Traduit de l’italien ; {c}

  • Le Népotisme de Rome, ou Relation des raisons qui portent les papes à agrandir leurs Neveux. Du bien et du mal qu’ils ont causé à l’Église depuis Sixte ive jusqu’à maintenant. Des difficultés que les Ministres des Princes trouvent à traiter avec eux et, en même temps, des véritables moyens de s’en tirer, et d’où vient que les Familles des Papes n’ont pas pu subsister longtemps avec éclat…. {d}


    1. Dont une Vie d’Olivier Cromwell, Amsterdam, Antoine Schelte, 1694, in‑12 : première partie (476 pages) ; seconde partie (555 pages).

      Quatre livres antipontificaux de Leti ont été saisis chez les Patin en 1666 et 1667 : v. notes [10], [91], [94] et [112] des Déboires de Carolus.

    2. V. note [5], lettre 127.

    3. Cologne, sans nom, 1669, in‑12 de 255 pages.

    4. Sans nom ni lieu, 1669, in‑12, en deux parties de 224 et 264 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 septembre 1668. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0943&cln=1

(Consulté le 02.12.2022)

Licence Creative Commons