Annexe : Déboires de Carolus, note 37.
Note [37]

Codicille d’or, ou petit Recueil tiré de l’Institution du prince chrétien composé par Érasme. Mis premièrement en français sous le roi François ier ; et à présent pour la seconde fois. Avec d’autres pièces énoncées en la page suivante. {a}


  1. Sans lieu ni nom (avec la sphère armillaire des Elsevier], 1665, in‑12 de 189 pages. Ce recueil anonyme a été compilé le chanoine Claude Joly (v. note [3], lettre 91) et contient :

    • Préface dans laquelle sont rapportés divers traités d’Institutions faites par les rois de France ;

    • Épître d’Érasme à Charles, archiduc d’Autriche et depuis empereur sous le nom de Charles v ;

    • Codicille d’or, ou petit Recueil, tiré de l’Institution du prince chrétien composé par Érasme, mis en français ;

    • Épithètes du bon et mauvais roi, tirées de Julius Pollux, précepteur de l’empereur Commode, mis en français ;

    • Chapitre xviiie du livre ve des Mémoires de Philippe de Comines, contenant une excellente instruction pour les princes.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Déboires de Carolus, note 37.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8010&cln=37

(Consulté le 02/03/2024)

Licence Creative Commons