À Claude II Belin, le 6 septembre 1650
Note [4]

Marcoussis se situe au sud de Paris, à trois kilomètres à l’ouest de Montlhéry (Essonne). Construit au début du xve s. par Jean de Montagu, le château de Marcoussis était alors la propriété du baron d’Entragues (v. note [13], lettre 244), attaché au parti mazarin ; il n’en subsiste que la base et une tour, dite des oubliettes.

Retz a décrit la place de Marcoussis comme « bonne à coups de main et située à six lieues de Paris, d’un côté où les Espagnols n’eussent pu aborder à cause des rivières [Marne et Seine] » (Mémoires, page 660), et a expliqué les raisons de son opposition au transfert des princes, dont les implications politiques étaient complexes, mêlant la menace espagnole et les intérêts contradictoires de Mazarin, des frondeurs de Paris et des princes eux-mêmes (pages 655-657).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 6 septembre 1650. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0241&cln=4

(Consulté le 02.12.2022)

Licence Creative Commons