À Hugues II de Salins, le 25 juillet 1664, note 4.
Note [4]

« Vous connaissez le vieux dicton, “ Leurs fils sont les châtiments des héros ” [v. note [20], lettre 179]. »

Guy Patin voulait dire qu’André Merlet, le fils aîné de Jean (mort en février 1663), ne se préoccupait pas de faire imprimer le commentaire de son père sur les Épidémies d’Hippocrate (v. note [1], lettre 673).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 25 juillet 1664, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0789&cln=4

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons