Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 6 manuscrit
Note [4]

Le Borboniana abrégeait la vie de Jérôme Vignier (Blois 1606-Paris 1661) : fils d’un pasteur calviniste et petit-fils d’un historien réputé, {a} il se convertit au catholicisme et devint chartreux, puis prêtre de l’Oratoire. Il était très savant en lettres et en histoire, mais allait alors bientôt publier plusieurs fausses chroniques tirées d’archives qu’il avait forgées de toutes pièces, dont :

La véritable Origine des très illustres maisons d’Alsace, de Lorraine, d’Autriche, de Bade et de quantités d’autres. Avec les tables généalogiques des descentes des dites maisons et des branches qui en sont sorties depuis l’an de Jésus-Christ six cent jusques à présent. Le tout vérifié par titres, chartes, monuments et histoires authentiques. {b}


  1. V. infra note [6].

  2. Paris, Gaspar Meturas, 1649, in‑fo de 244 pages ; ouvrage que Jean-Jacques Chifflet (v. note [18], lettre 104) a traduit en latin (Stemmata Austriacum…, Anvers, 1650).

Le Borboniana m’épargne la peine d’expliquer ce qu’étaient les « promenades de Nicolas Bourbon », puisque nous les faisons ici en sa compagnie.

Le P. Gomer était sans doute très savant, et le P. Bonnet, très consciencieux, mais je n’ai pas trouvé trace de ces deux probables prêtres de l’Oratoire dans les biographies et bibliographies du xviie s.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 6 manuscrit. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8207&cln=4

(Consulté le 08.12.2022)

Licence Creative Commons