À Charles Spon, le 6 janvier 1654
Note [42]

Adrien de Valois (Hadrianus Valesius [dont Guy Patin, son ami, a ajouté le nom dans la marge], Paris 1607-1692) avait reçu une brillante instruction et s’était attaché spécialement à étudier l’histoire de France et tous les anciens ouvrages qui s’y rapportent. Il avait alors publié le premier tome de son histoire de France en latin qui commençait avec le règne de l’empereur Valérien (en 254) : Rerum Francicarum usque ad Chlotarii senioris mortem libri viii [Huit livres d’histoire des Francs jusqu’à la mort de Clotaire ier (561)] (Paris, Sébastien Cramoisy, 1646, in‑fo). Les deux autres tomes parurent en 1658 (mêmes éditeur et format) : iiA Chlotarii senioris morte ad Chlotarii iunioris monarchiam [De la mort de Clotaire ier au règne de Clotaire ii (584-629)] ; iiiA Chlotarii minoris monarchia ad Childerici destitutionem [Du règne de Clotaire ii à la destitution de Childéric iii (751)]. Nommé historiographe du roi en 1664, Adrien de Valois a laissé de nombreux autres ouvrages d’histoire et de poésie latine.

En 1694, le fils d’Adrien de Valois a publié le Valesiana, recueil de ses bons mots et de quelques-uns de ses vers latins (vBibliographie). V. note [4], lettre latine 243, pour le distique flatteur d’Adrien de Valois sur le portrait de Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 janvier 1654. Note 42

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0336&cln=42

(Consulté le 25.10.2020)

Licence Creative Commons