Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Patiniana I‑4 (1701), note 45.
Note [45]

V. notes [63] du Patiniana I‑2 pour l’avortement criminel de Mlle de Guerchy et pour le poème de L’Avorton de Jean Dehénaut, et [8], lettre 715, pour le poète libertin Claude-Emmanuel Luillier dit Chapelle.

En 1662, Molière (v. note [1], lettre 865) avait épousé Armande Béjart (morte en 1700), fille ou jeune sœur de Madeleine Béjart (Paris 1618-ibid. 1672), actrice et cofondatrice de l’« Illustre Théâtre », la première troupe de Molière en 1643. Ils eurent une relation amoureuse à éclipses et les plus méchants racontaient que le comédien avait épousé sa propre fille. Les historiens s’échinent encore démêler le vrai du faux dans sa vie affective.

Cet article du Patiniana imprimé ne figure pas dans le manuscrit de Vienne.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Patiniana I‑4 (1701), note 45.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8199&cln=45

(Consulté le 04/03/2024)

Licence Creative Commons