À Johann Caspar I Bauhin, le 10 février 1633
Note [46]

« Tout ce qui se trouve de pasquins : ce sont deux ou trois tomes » : Pasquillorum Tomi duo. Quorum primo versibus ac rhytmis, altero soluta oratione conscripta quamplurima continentur, ad exhilarandum, confirmandumque hoc perturbatissimo rerum statu pii lectoris animum, apprime conducentia [Deux tomes (anonymes) de pasquins. Ils en contiennent grande quantité, écrits en vers pour le premier tome et en prose pour le second, rassemblés avant tout pour égayer et affermir l’esprit du lecteur bienveillant, en l’état très agité des affaires présentes] (Eleutheropolis [Bâle], sans nom [Johannes Oporinus], 1544, in‑4o). V. note [5], lettre 127, pour les écrits satiriques qu’on appelait pasquins ou pasquinades.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Caspar I Bauhin, le 10 février 1633. Note 46

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1020&cln=46

(Consulté le 26.07.2021)

Licence Creative Commons