À Claude II Belin, le 7 novembre 1659
Note [5]

« Beatus Rhenanus, qui avait été son secrétaire et a été fait chanoine de Besançon sur sa recommandation, a écrit sa vie ; il est même grandement loué par Zuerius Boxhorn dans sa Hollande, page 285 ». Ces deux ouvrages sont :

  • de Beatus Bild von Rheinau, dit Rheinauer ou Beatus Rhenanus (Sélestat 1485-Strasbourg 1547), Des. Erasmi Roterodami viri incomparabilis vita, et epitaphia quædam [La vie et une certaine épitaphe de Didier Érasme de Rotterdam, homme incomparable] (Anvers, Vorstermann, 1536, in‑8o) ;

  • Marci Zuerii Boxhornii Theatrum, sive Hollandiæ comitatus et urbium nova descriptio. Qua omnium civitatum præcipuorumque locorum, icones, origines, incrementa, res domi forisque gestæ, iura, privilegia, immunitates, ipsis principum tabulis expressa, et viri illustres exhibentur [Amphithéâtre de Marc Zuerius Boxhorn, ou nouvelle description du comté et des villes de Hollande. Où sont montrés les plans des cités et des principaux lieux, leurs origines, leurs développements, les affaires intérieures et étrangères, les lois, les privilèges, les dispenses, tirés des archives mêmes des princes, et les hommes illustres] (Amsterdam, Henricus Hondius, 1632, in‑4o).

Dans le chapitre que le second consacre à Rotterdam (pages 281‑287), l’éloge d’Érasme, Magnus Desiderius Erasmus Roterodamus, occupe un peu plus de deux pages, avec cette mention (page 285) :

Nemini eruditorum epitaphia plura scripta sunt, quam isti. Vitam eius Beatus Rhenanus, scriptorum syllabus, Conradus Coclenius et Hadrianus Barlandus, vorsa illa, hic prorsa oratione, consignarunt.

[On n’a écrit plus d’épitaphes à aucun savant qu’à lui. Beatus Rhenanus, Conrad Goclenius {a} Adrian Barlandus {b} ont consigné sa vie, en prose ou en vers, et un catalogue de ses écrits].


  1. Philologue, professeur à Louvain (1485-1539) et ami d’Érasme.

  2. 1486-1538.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 7 novembre 1659. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0584&cln=5

(Consulté le 21.09.2021)

Licence Creative Commons