Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [53]

V. supra note [50] pour les articles des statuts, dont l’observation créait un différend entre les deux licenciés. Les frais d’inscription au doctorat, dus à la Faculté, étaient de 180 livres tournois ; mais c’était fort peu en comparaison des honoraires privés, de montant inconnu mais très élevé, directement versés aux docteurs régents qui avaient procédé à l’examen particulier de licence (v. supra note [36]) et à ceux qui allaient participer aux trois actes (v. infra note [60]), sans compter le coût du banquet qui accompagnait traditionnellement la remise du bonnet.

La transformation d’un bachelier en docteur régent devait lui coûter plus de 5 000 livres tournois (6 000 à 7 000 livres selon Julien Bineteau, v. infra note [60]) ; mais les revenus que lui promettait sa nouvelle situation devaient lui faciliter les emprunts nécessaires, quand sa famille ne pouvait subvenir à la dépense.

Profitant de la faveur qui lui était accordée, Daniel Arbinet disputa sa vespérie le 5 novembre et son doctorat le 7 décembre 1652 (soit un intervalle de 4 semaines et 4 jours) ; Antoine de Sarte (dont la hâte suggère qu’il ne devait pas être à court d’argent) se présenta aux deux actes dans un délai bien plus bref, les 25 et 28 janvier 1653, mais sans changer son rang de classement.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 3b. Novembre 1651-novembre 1652, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 53

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8187&cln=53

(Consulté le 03.12.2020)

Licence Creative Commons