À Charles Spon, le 18 janvier 1644
Note [56]

Guy Patin se trompait ici sur l’ordre des fils de Jean d’Estampes, seigneur de Valençay : Achille d’Étampes, commandeur de Valençay (Tours 1589-Rome 1646) était le quatrième ; l’archevêque de Reims, Léonor (né en 1585), était le deuxième (Popoff, no 1142).

Achille était entré comme chevalier de minorité dans l’Ordre de Malte à l’âge de 8 ans, avait guerroyé d’abord sur les galères de Malte, puis participé au siège de Montauban (1621) où il s’était fait remarquer ; en 1627-1628, il s’était distingué au siège de La Rochelle (v. note [27], lettre 183) et avait été nommé maréchal de camp. Étant ensuite retourné à Malte, il s’était signalé de nouveau par son intrépidité à la prise de l’île ionienne de Sainte-Maure (Leucade) sur les Turcs, puis le pape Urbain viii l’avait appelé à commander les troupes qu’il avait levées contre le duc de Parme. Pour le récompenser de la façon brillante avec laquelle il avait conduit cette campagne, le pape l’avait nommé cardinal le 14 décembre 1643 (chapeau reçu le 2 mai suivant) sans qu’il eût cessé d’être homme de guerre (G.D.U. xixe s.). Tallemant des Réaux lui a consacré une historiette (tome i, pages 432‑437).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 janvier 1644. Note 56

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0099&cln=56

(Consulté le 19.09.2019)

Licence Creative Commons